Viande de porc lucernois

Rien que le déplacement à Mettenberg en vaut la chandelle. La vue est à couper le souffle. La ferme d’Eugen à Willisau est sise sur l’une des nombreuses collines de l’arrière-pays lucernois. Nous ne sommes pas seulement impressionnés par le paysage; la ferme, bien entretenue et agréablement décorée, nous enchante aussi. Eugen et son épouse gèrent une exploitation agricole mixte. Ses parents mettent la main à la pâte. Car 416 porcs et 34 vaches laitières, des abeilles et les champs de culture ainsi que le local de fêtes et la cabane en rondins à louer donnent beaucoup à faire. Néanmoins, la famille avec les deux enfants, Fabio et Lea, est détendue et paraît harmonieuse. Qui sait, cela est peut-être dû au cadre paisible.

.

.

.

 

La porcherie est très propre et bien entretenue.

Dans le parcours extérieur partiellement couvert, les porcs se tiennent aux mangeoires, laissant échapper des grognements. C’est un magnifique tableau de voir leur queue en tirebouchon caressée par les rayons du soleil levant. Pendant ce temps, Eugen s’assure qu’aucun d’entre eux ne soit resté à l’intérieur. Ils sont tous en bonne santé et pleins d’entrain en se rendant à la station d’alimentation. C’est bon signe. La nourriture humide est faite d’un mélange de céréales (orge, blé et maïs) auquel de l’eau est ajoutée. Eugen peut actionner chacune des soupapes et s’assurer ainsi que chaque porc reçoit la bonne quantité de nourriture. Il est important que tout soit mangé et que rien ne reste dans les mangeoires. Eugen nourrit ses porcs 3 fois par jour. La porcherie est ensuite nettoyée. Armé d’une pelle et d’une brouette, Eugen se met à la tâche. En hiver surtout, il nettoie rigoureusement le parcours extérieur à cause de la neige et de l’humidité, et contrôle ses animaux régulièrement.

 

Le climat de la porcherie est très agréable et sent bon la paille.

.

.

.

.

Les fenêtres laissent passer la lumière naturelle du jour. Les boxes offrent aux porcs assez de place pour dormir, se prélasser et jouer. Les porcs sont très curieux et aiment se rouler dans la paille longue. Les animaux sont très agités et accueillent avec beaucoup de plaisir l’arrivée de la paille fraîche produite par Eugen et dont il recouvre les litières après le nettoyage. Avec leurs grognements bruyants, ils semblent exprimer leur joie.

Les 416 bêtes arrivent en même temps dans la porcherie où elles sont réparties en fratries et repartent après environ 106 jours. Les premiers porcs atteignent leur poids d’abattage dès 90 jours déjà. Eugen achète les porcelets auprès de 6 à 10 éleveurs de la région. Les courts chemins de transport contribuent également au bien-être des animaux. Tous ces facteurs ont un effet positif sur la saveur de la viande de porc. Lorsque nous prenons congé, les porcs se la coulent douce et profitent des rayons du soleil printanier.

 

 

.

 

.

 

.
.
.
.
TOOLBOX
Luzerner-Schweinefleisch_0.zip
  • Taille: 163.49 MB
Classement durable
Allimentation bio
Espace libre Espace libre
Espace libre Plus d'espace dans l'étable Litières en paille
Litières en paille Litières en paille Plus d'espace dans l'étable
Good Better Best
standard légal
Ces articles sont disponibles en exclusivité dans les marchés Prodega suivants: Bellach, Emmenmatt, Langenthal, Reinach, Bâle, Pratteln, Kriens, Rotkreuz, Neuendorf
Filet mignon de porc lucernois Label Schweizer Fleisch
Filet de porc lucernois spécial Label Schweizer Fleisch
Filet de porc lucernois long Label Schweizer Fleisch
Côtelette de porc lucernois spéciale Label Schweizer Fleisch
Cou de porc lucernois Label Schweizer Fleisch
Quasi de porc lucernois Label Schweizer Fleisch