Haltbarmacherei Sirop Bio

Dans le District 10 à Zurich par une matinée d’été ensoleillée. Le quartier urbain, animé et tendance est à 10 minutes de la gare principale en transports en commun. À proximité immédiate de la station de tramway de Wipkingen, Roman Treichler a installé sa manufacture dans un bâtiment résidentiel et commercial sur la Rotbuchenstrasse.

.

 

«La cuisine de grand-maman embaumait toujours d’arômes sucrés.»

Le jeune entrepreneur me conduit au sous-sol. Sur quelques mètres carrés, mais équipé de manière professionnelle, Roman Treichler a réalisé un rêve chéri depuis l’enfance: faire du sirop artisanalement à partir d’ingrédients naturels, sans exhausteurs de goût artificiels ni conservateurs, comme sa grand-maman le faisait de son vivant.

.

Roman s’affaire sur sa machine d’embouteillage. Quelque chose ne fonctionne pas comme il le faudrait. De ses mains habiles, il en vient à bout en un rien de temps. C’est un homme vif, qui va et vient rapidement dans sa cuisine, manipulant des casseroles et des poêles en acier chromé, sans pour autant basculer dans l’agitation. Roman a d’abord fait un apprentissage de commerce, une base solide pour se mettre à son compte. Avant d’en arriver là, il a voyagé à travers l’Europe en campeur et exploré le Péloponnèse à vélo. Il a fait bon usage de cette période de chamboulement et de périples. Il découvrit alors la passion et la fascination pour les produits naturels. L’abondance de fruits et légumes, les parfums intenses, les saveurs authentiques de ce que la nature a à offrir l’ont fortement inspiré.

.

.

 

«À fin de la journée, je vois ce que j’ai accompli.».

Roman sort des framboises de la chambre froide. Ses fruits, il les obtient des agriculteurs produisant pour la coopérative Biofarm. Il les connaît tous personnellement et sait d’où chaque fruit provient. Il extrait le jus des framboises dans un tamis au-dessus de la vapeur d’eau pendant environ deux heures. Le jus est ensuite recueilli dans un récipient. Durant la nuit, il conserve le liquide au frais pour clarification. Il ajoute du jus de citron à la masse colorée, rouge brillant et collante, lui donnant un goût rafraîchissant et stabilisant sa couleur. Roman utilise des chiffons en toile de lin pour filtrer le liquide. À présent, il ne reste plus qu’à bouillir le sirop et le sucrer de sucre bio, que si la teneur en fructose devait être trop faible. Le jus de fruit légèrement visqueux à base de matières premières et d’ingrédients naturels est prêt. Et vu que la machine fonctionne à nouveau, plus rien ne s’oppose à la mise en bouteille.

.

.

 

«Le temps est mon plus grand luxe».

Roman a investi beaucoup de temps et d’énergie dans sa manufacture. Selon lui, le temps est de toute façon son plus grand luxe. Il aimerait en avoir un peu plus. Perfectionniste, il a cependant de grandes attentes envers lui-même et son travail. Il lui importe également que chaque maillon de la chaîne de valeur y trouve son compte. «Cela doit être juste pour toutes les personnes impliquées, sinon je ne peux pas me porter garant de mes produits.»Pour chaque lot, Roman vérifie la teneur en sucre et la coloration. Enfin, et ce n'est pas le moins important, il faut bien sûr aussi le goûter. Et nous nous en réjouissons particulièrement!

.

.

.

TOOLBOX
Classement durable
Gesamt-Betriebsumstellung
Keine chemisch-synthetische Pestizide Schonende Verarbeitung
Erhöhte, zertifizierte Anforderungen an Biodiversität im Anbau Bio Keine chemisch-synthetische Pestizide
Good Better Best
standard légal
Haltbarmacherei Sirop de fleurs de sureau bio 50 cl .
Haltbarmacherei Sirop de framboise bio 50 cl .
Haltbarmacherei Sirop bio Gingembre-lime 50 cl .