Domaine Saint-Sébaste Vins Demeter

0 0 Like

Content: 

St-Blaise est un village pittoresque surplombant le lac de Neuchâtel. Le Domaine Saint-Sébaste, fondé en 1954, est légèrement surélevé et Jean-Pierre Kuntzer nous y attend déjà. Il a repris le domaine de ses parents en 1992. Aujourd’hui, il possède plusieurs vignobles dont l’un d’eux, juste derrière sa cave, que nous visiterons en premier. Le reste s’étend de Cortaillod jusqu’à Le Landeron sur les rives du lac de Bienne. L’exposition sud, le microclimat agréable, ainsi que les sols calcaires créent les meilleures conditions pour produire des vins de qualité dans cette région.

«Je veux conserver ce qui a fait ses preuves et développer des nouvelles méthodes.»
Elodie Kuntzer

Elodie, la fille de Jean-Pierre, nous rejoint. La jeune femme a terminé ses études en œnologie à la Haute école de Changins. Peu à peu, elle reprendra le vignoble de son père et continuera à l’exploiter selon les directives biodynamiques de Demeter. En 2012, Jean-Pierre a converti 60% de ses 19 hectares de vignes de la viticulture conventionnelle à celle selon les principes Demeter. Avec un succès retentissant. Le résultat était déjà palpable l’année suivante. La culture biodynamique consiste à se passer complètement de produits chimiques tels que les engrais artificiels et les produits de pulvérisation, à intervenir activement dans les processus naturels avec des additifs végétaux et à suivre le rythme du cosmos. «En tant qu’entreprise certifiée Demeter, par exemple, nous n’ajoutons au sol que des substances végétales et minérales qui contribuent à le rendre plus fertile et la vigne plus résistante», explique Jean-Pierre au milieu du vignoble.

«Respecter la nature et vivre en harmonie avec elle compte beaucoup pour moi.»

L’analyse du vin a été décisive pour la conversion à la biodynamique. Jean-Pierre explique: «Bien que les valeurs des molécules indésirables dans le vin soient encore bien en dessous de la limite de charge, j’ai été profondément choqué par le résultat. Il était clair pour moi que par respect pour la nature, je voulais passer immédiatement à l’agriculture biodynamique». En 2013, il a également converti les 40% restants aux principes de Demeter.

Les ancêtres de Jean-Pierre Kuntzer viennent de l’ancien comté allemand de Nassau-Dillenburg. «Parmi eux, il y avait un tonnelier.», dit Jean-Pierre avec fierté. «L’artisanat ainsi que l’amour de la nature m’ont probablement été transmis dans les gènes, comme bien sûr aussi par mon père «Jean-Claude.»

«Un vin doit incarner sa région – sa saveur typique reconnaissable.»
Elodie Kuntzer

La famille Kuntzer cultive exclusivement des cépages purs tels que le pinot noir, le chasselas et le chardonnay. Jean-Pierre se concentre sur les vins de terroir et renonce aux assemblages. Elodie tire sur la même corde que son père. Dix employés travaillent à la cave auxquels d’autres viennent s’ajouter au moment des vendanges. Naturellement, Elodie est aussi là, car la récolte est ce qu’elle préfère.

DURABILITÉ

Classement durable Vins

Exploitations allant de l‘avant
Bio
Bio
Des exigences de certification plus élevées en matière de biodiversité des cultures
Pas de produits phytosanitaires chimiques et synthétiques
Pas de produits phytosanitaires chimiques et synthétiques
GOOD
BETTER
BEST
Standard légal

Berühren Sie diese Grafik, um die Ansicht zu vergrößern.

MATÉRIEL DE COMMUNICATION POUR VOTRE CARTE DES METS

Toolbox

Dans la toobox, vous trouverez des documents médiatiques autour du produit que vous pouvez utiliser librement pour étoffer votre communication. Il s’agit d’images, de textes, de modèles et de vidéos. Une inscription unique est nécessaire afin de libérer, dès le jour ouvrable suivant, l’accès aux contenus.

Domaine Saint-Sébaste, Neuchâtel Blanc AOC

Domaine Saint-Sébaste, Pinot Noir Neuchâtel AOC